Full Name
Dr. Sylvia Fuller
Job Title
Professor
Organization
University of British Columbia
Speaker Bio
Sylvia Fuller is Professor in the Department of Sociology, the University of British Columbia and Academic Director of the British Columbia Inter-University Research Data Centre Network. Her work explores the dark side of labour markets – inequality and insecurity. Most of us rely on paid employment to get by. However, we do not always work on equal terms, or in ways that provide adequate economic security. Dr. Fuller’s work focuses on understanding how entrenched patterns of inequality in the labour market develop and erode, and in the implications of changing employment relations for workers’ prospects for security and mobility. Recent publications explore how Covid-19 has widened employment gaps between mothers and fathers and the relationship between organizational context (such as the availability of flexible work arrangements, performance-based pay systems, and more and less formalized employment relations) and pay gaps between mothers, fathers and their childless counterparts. She has also published on temporary workers’ employment and wage trajectories, factors shaping the career pathways of new immigrants, and the impact of welfare reforms on lone mothers, among other topics. In 2009 she was awarded the Social Sciences and Humanities Council of Canada's Aurora Prize, the top Canadian research honour in the Social Sciences and Humanities for junior faculty. More recently, she was awarded the 2016 best article prize by the Canadian Sociological Association, and was longlisted for the 2018 Rosabeth Moss Kanter Award for Excellence in Work-Family research.

FRANÇAIS
Sylvia Fuller est professeure au département de sociologie de l’Université de la Colombie-Britannique et directrice académique du Centre de données de recherche interuniversitaire de la Colombie-Britannique. Son travail explore la face cachée des marchés du travail : l’inégalité et l’insécurité. La plupart d’entre nous dépendent d’un emploi rémunéré pour s’en sortir. Cependant, nous ne travaillons pas tous dans les mêmes conditions ni avec la possibilité d’assurer une sécurité économique adéquate. Les travaux du professeur Fuller visent à comprendre comment se développent et régressent des formes d’inégalité bien enracinées dans le marché du travail, et à saisir les conséquences de l’évolution des relations de travail sur les attentes des travailleurs en matière de sécurité et de mobilité. Ses publications récentes examinent la manière dont la COVID-19 a creusé les inégalités d’emploi entre les mères et les pères, et la relation entre le contexte organisationnel (par exemple la disponibilité de modalités de travail flexibles, les systèmes de rémunération au rendement et les relations d’emploi plus ou moins formalisées) et les écarts de rémunération entre les mères, les pères et leurs homologues sans enfant. Elle a également écrit sur les trajectoires d’emploi et de salaire des travailleurs temporaires, les facteurs qui façonnent les parcours professionnels des nouveaux immigrants et l’impact des réformes de l’aide sociale sur les mères seules, entre autres sujets. En 2009, elle a reçu le prix Aurore du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, la plus haute distinction canadienne en matière de recherche en sciences humaines et sociales pour les jeunes professeurs. Plus récemment, elle a reçu le prix du meilleur article de 2016 de la Société canadienne de sociologie et a été sélectionnée pour le prix Rosabeth Moss Kanter 2018 pour l’excellence dans la recherche sur la conciliation travail-famille.
Sylvia Fuller